photographie culinaire

photographie culinaire

Photographe professionnel à Montpellier, spécialiste de la photographie culinaire, je collabore depuis de nombreuses années avec plusieurs magazines culinaires tels : Midi Gourmand, Terres de vin ou encore Sommeliers International.

Mais aussi auprès de maison d’édition et d’agence de communication spécialisées dans le monde culinaire.

J’interviens aussi bien chez le commanditaire, par la mise en place d’un studio photo autonome, avec un équipement spécifique à la photographie culinaire que dans mon studio photo dédié qui est équipé d’une cuisine permettant de préparer les réalisations culinaires dans les meilleures conditions.

Ce gain de temps permet d’assurer une parfaite maitrise du rendu esthétique du produit entre son temps de réalisation et le moment ou la photographie culinaire est exécutée.

Mon expérience en post production, donnera à la photographie culinaire tout son pouvoir évocateur et garantira un suivi de la chaine graphique de l’instant de la prise de vue jusqu’au support final.

La photo culinaire est un domaine spécifique de la photographie qui demande expérience, rigueur et précision.
Chaque photo culinaire demande de mettre en place des techniques particulières, mon studio photo dédié est conçu pour réaliser des photos culinaires originales de qualités.

Mon expérience dans la photographie culinaire me permet d’être force de proposition quand à la meilleure façon de mettre en valeur les produits.

Amener mon regard particulier, pour faire plaisir aux yeux autant que donner l’envie de manger.

C’est par une mise en scène soignée et une maitrise de la lumière subtil, que l’on obtient des photographies culinaires qui sortent du lot.
Originalité et qualité sont les maitres mots de toute photographie culinaire qui sorte de mon studio.

J’aborde la photographie culinaire comme un champ des possibles, jouer avec la lumière et les différentes matières, mettre en scène le produit pour qu’une histoire émerge autour de lui, ne se donner aucune limite ci ce n’est celle de l’esthétique.